femme qui casse une cigarette

Tabagisme et règles douloureuses

Beaucoup de femmes ont des règles douloureuses. C'est un phénomène connu et normal. Cependant, une étude Australienne démontre que le tabagisme augmente le risque d’avoir des règles douloureuses. C'est pour cela que dans cet article on vous présente les résultats de l'étude et le lien entre tabagisme et les règles douloureuses. 

Pourquoi le tabagisme engendre des règles plus douloureuses ? 

L’étude australienne comprenait un échantillon de 9000 femmes (âgées de 18 à 23 ans au début de l’étude, elles ont été suivies pendant treize ans), 25% d’entre elles avaient de fortes douleurs menstruelles et environ 25% étaient des fumeuses.

Les résultats de l’étude ont montré que le risque d'avoir des douleurs pendant le cycle menstruel est supérieur chez les jeunes femmes qui fument, par rapport à celles qui n’ont jamais fumé.

Les preuves restent à établir, mais on sait que le tabagisme réduit l’apport d’oxygène aux tissus, et réduit le diamètre des vaisseaux sanguins. Cela pourrait jouer un rôle dans l’apparition de douleurs utérines durant les règles.

De plus, le tabagisme entraîne un dérèglement du cycle menstruel, en effet, le tabagisme entraîne une diminution de la sécrétion d'œstrogènes (hormones féminines) et il agit sur le foie en causant une accélération de la destruction de ces hormones. Et cela pourrait aussi expliquer le fait que les règles soient plus douloureuses chez les fumeuses. 

La bonne nouvelle c’est qu’en arrêtant de fumer, le cycle menstruel redevient normal et les douleurs diminuent. Le lien entre tabagisme et douleurs menstruelles chroniques constitue une motivation supplémentaire pour arrêter de fumer. 

Des douleurs corrélées avec le nombre de cigarettes fumées

De plus, l’étude australienne a permis de démontrer que les fumeuses souffrent davantage si leur tabagisme est ancien. Le risque d’avoir des règles douloureuses était plus élevé (59%) si les femmes avaient commencé à fumer avant l’âge de 13 ans. Pour celles qui étaient entrées dans le tabagisme entre 14 et 15 ans, le risque était plus élevé de 50 %.

Lien étude : https://tobaccocontrol.bmj.com/content/25/2/195

Le tabagisme augmente aussi le risque de syndrome prémenstruel

Il convient d'abord de rappeler la définition de syndrome prémenstruel SPM. C’est un ensemble de symptômes physiques et émotionnels qui surviennent comme son nom l’indique, avant l’arrivée des règles (2 à 7 jours environ avant les règles). Ils prennent généralement fin avec l’arrivée des règles ou dans les quelques jours qui les suivent.

Selon une étude publiée en 2008,  les fumeuses sont plus souvent touchées par le syndrome prémenstruel. On constate que les fumeuses souffrent deux fois plus d'un syndrome prémenstruel que les femmes n'ayant jamais fumé. 

*A noter que les anciennes fumeuses présentent, elles aussi, un risque accru : il est multiplié par 1,8 chez les femmes qui fumaient autrefois plus de 25 cigarettes par jour.

Lien de l'étude : https://academic.oup.com/aje/article/168/8/938/138140

Conclusion 

Ainsi, on peut conclure que :
  • Le tabagisme, en particulier pendant l'adolescence et le jeune âge adulte, peut augmenter la probabilité pour une femme de développer un SPM modéré à sévère.
  • Le risque de syndrome prémenstruel avait tendance à augmenter avec la quantité de cigarettes fumées et était significativement plus élevé pour les femmes qui ont commencé à fumer pendant l'adolescence.
  • Le risque de souffrir de douleurs pendant les règles est supérieur chez les jeunes femmes qui fument, par rapport à celles qui n’ont jamais fumé.

N'hésitez pas à nous suivre sur Instagram pour découvrir d'autres conseils.

Compte Instagram de Diane 

Article similaire : Comment soulager les nausées pendant vos règles ?